Batman est tombé à Marseille

La nouvelle parue dans Le Gorafi, a fait l’écho d’une bombe. Le justicier masqué, serait tombé en protégeant la cité Phocéenne. Emotion dans les rues de Marseille ce matin

Nous l’avions toujours admiré…

… pour son courage, son abnégation, sa capacité à redonner espoir au coeur de la morosité ambiante. Batman s’est éteint aujourd’hui. Legorafi a publié aujourd’hui ce qui à n’en pas douter, fera l’effet d’une bombe. Peut être un déclencheur psychologique pour la population ou les pouvoirs publics… mais le déclencheur de quoi, telle est la question.

Bref retour sur une vie de héros

On retrace difficilement l’apparition exacte de Batman, les premiers rapports de criminels mystérieusement retrouvés ligotés ne pouvant être attribués au superhéros avec certitude. Néanmoins, au cours des années suivantes (années 1940) on identifie clairement Batman sur des clichés du Newsweek de Gotham (hebdomadaire aujourd’hui disparu). Caractérisé par son efficacité comme force d’intervention mais aussi comme détective, Batman a contribué à l’arrestation ou directement mis hors d’état de nuire de nombreux bandits. Parmi eux : le Joker, le Pingouin, Double-Face, Enigma, Bane, Rupert Thorne ou Harley Quinn. Bien que leur identité reste inconnue, il est probable que 2 personnes aient endossé le costume de Batman au vu de sa longévité.

Une mort en question

Récemment débarqué à Marseille pour lutter contre le crime montant, sa mort rapide soulève des questions. Quand on connaît la violence des criminels de Gotham, comment Marseille a pu avoir si vite raison de lui ? Certains hasardent déjà que l’âge avancé du superhéros l’aurait rendu plus vulnérable. D’autres évoquent la topographie et la faible hauteur des batiments du centre ville de Mareille, peu adaptés aux techniques de déplacement du superhéros.

L’homme part mais le symbole demeure à jamais

Nous ne souhaitons pas que la mort de Batman soit veine. Pour l’illustrer, nos graphistes et les créateurs de ce site web lui ont dédié modestement cette affiche, car si l’homme a disparu, le symbole demeurera à jamais dans nos esprits. Marseille est désormais sa ville. Nul doute que l’oeuvre de Batman, inachevée de sa main, se poursuivra dans le coeur de chacun. Ses enseignements résonnent désormais encore plus fort dans l’âme de ceux qu’ils protégeaient.

Nous ne t’oublierons pas Batman !