Comment écrire pour le web ?

Ça y est, la charte de votre site web est validée ! Vous êtes enchanté du résultat. Le moment est venu de rédiger le contenu… Mince… Comment « remplir » votre site web ? Voilà peut-être une angoisse pire que celle de la page blanche : celle de l’écran vide !

Cette crainte est bien normale. La plupart des entrepreneurs sont embarrassés lorsqu’il s’agit de parler d’eux-mêmes et de leur entreprise. Et c’est bien logique : finalement, on manque de recul sur sa propre activité. De plus, écrire pour le web revient à « se vendre » ; un exercice dans lequel nous ne sommes pas forcément à l’aise…

Alors ! Comment dépasser ces difficultés et réussir à écrire un contenu pertinent pour son site web ? Parce que vous le savez : la qualité de votre argumentaire aura un impact sur l’efficacité de votre site. Si vous rédigez des textes qui séduisent vos visiteurs, les résultats seront au rendez-vous.

Ecrire pour le web ? Non !!!

Commencez par oublier que vous devez « écrire pour le web ». Ce n’est pas le cas. Vous devez écrire pour vos clients et vos prospects. Uniquement. Ce sont eux dont vous devez toucher le cœur. A la lecture votre site, vos prospects doivent se dire « Bon sang, c’est exactement ce que je cherchais ! ».

Voici quelques recommandations pour atteindre cet objectif :

Ecrivez un portrait robot

Reprenez la liste de vos clients. Sélectionnez les meilleurs d’entre eux. A quoi ressemblent-ils ? Comment pouvez-vous les décrire ? Quels étaient leurs problèmes lorsqu’ils ont décidé de faire appel à vous ? Qu’attendent-ils de vous et que retirent-ils de l’utilisation de vos produits ou services ? Rédigez un à trois portraits-robots différents pour décrire votre clientèle. Vous savez désormais pour qui vous écrivez. Pensez à eux lorsque vous rédigez le contenu de votre site web

Parlez la langue de vos clients

Reprenez toutes les notes que vous avez prises durant vos derniers rendez-vous. Comment vos clients parlent-ils ? Quelles expressions emploient-ils ? Comment décrivent-ils leurs problèmes et leurs aspirations ?

En procédant ainsi, vous allez rédiger le meilleur contenu de site web : celui qui touche vos prospects parce qu’ils vont se sentir immédiatement concernés. Commencez donc par parler des problèmes et des aspirations de vos clients, pour ensuite présenter ce que vous apportez. Dans cette démarche, privilégiez le « vous » : adressez-vous à votre prospect, parlez-lui de lui, plutôt que de vous !

ecrire-web-non-ecrire-pour-gens-oui

La force d’une rubrique « Témoignages »

Lorsqu’il s’agit de parler de vos points forts, de vos qualités, vos clients sont les mieux placés ! Faites directement appel à eux. Créez une rubrique « Témoignages » sur votre site web. Très souvent, c’est une des rubriques les plus consultées.

Deux pièges à éviter

Dans la démarche de rédaction du contenu de votre site web, voici deux pièges à éviter :

Avoir peur de déplaire

Ne cherchez pas à plaire à tout le monde ; ce n’est possible ! Affirmez les choix que vous avez faits. Présentez-vous avec conviction. Pour que votre présentation plaise à certains, elle doit déplaire à d’autres !

N’écrire que pour Google

Si vous travaillez avec une bonne agence Web (par exemple une qui possède un logo en forme de domino), vous avez réfléchi à une stratégie de référencement naturel et défini des mots clés objectifs. C’est très bien. Mais n’écrivez pas en pensant au robot de Google ! Pour que vos textes soient agréables à lire et donc efficaces, ils doivent être rédigés pour être lus par des clients potentiels.

L’importance de se montrer

Une dernière recommandation pour la conception du contenu de votre site web : l’inévitable rubrique « à propos de nous ». Cette rubrique est effectivement indispensable. N’oubliez pas que vous vous adressez à des prospects, c’est-à- dire des personnes qui ne vous connaissent pas. Vous viendrait-il à l’idée de vous rendre à un premier rendez-vous avec un client potentiel sans vous présenter nommément et en portant un masque sur le visage? Cette question absurde doit vous fournir une réponse évidente sur le contenu de la rubrique « à propos de nous » :

– Des photos de qualité des membres de l’équipe

– Une présentation de chacun

Format spécial pour cet article, remerciements à….

L’auteur de cet article : Arnaud CIELLE est le gérant associé de CA+, une agence conseil en marketing et développement commercial pour les TPE.

Il anime le blog « Patron Vendeur », le blog dédié au développement commercial des petites entreprises. Il est auteur de deux livres chez Dunod.

Google AMP, Penguin, Adwords et consort. Winsiders fait le point !

Déjà 3 mois que 2016 a commencé et Google semble avoir mis ce temps à profit pour tester et implémenter des nouveautés sur son moteur de recherche et ses différents outils. Que ce soit pour Adwords, les SERP ou le mobile, voici un tour d’ensemble des dernières actualités googliennes.

SERP

Ce début d’année a vu de nombreuses évolutions et tests dans les SERP (page de résultats du moteur de recherche).

Tout d’abord au niveau des résultats publicitaires (liens Adwords). Rappelez-vous, lorsque vous faisiez une recherche sur Google, il y avait des liens Adwords en haut de page, en bas de page ainsi que sur le côté droit. Google a supprimé tous les liens proposés à droite et en a rajouté un en haut. Donc, désormais, la page propose un maximum de 4 liens en haut de page et 3 en bas. Quelle conséquence ? Et bien déjà, cela fait descendre encore un peu les résultats « naturels » et pour les clients Adwords cela permet de disposer d’un nouveau lien bien placé sur le moteur de recherche.

Il faudra attendre encore quelques semaines/mois pour voir les réelles répercussions sur le SEO.

D’autre part Google, comme à son habitude, essaie en ce moment même l’apparition d’images juste à côté des liens (image en rapport avec le lien, probablement même une image de la page en question).

google teste image serp

Bien évidemment, la mise en place de photos réduit le nombre de résultats sur une page. Donc reste à savoir (si jamais cela se confirme) quel type de lien pourrait profiter de ces images. Cela fait néanmoins un nouveau contenu sur un moteur de recherche déjà chargé (Adwords, Shopping, Images, Actualités, Maps, etc.).

Accelerated Mobile Page

C’est désormais officiel (enfin ça fait au moins déjà la 16e fois qu’on l’entend…), le mois de mai sera celui du mobile pour Google. Il semblerait que, d’après la communication du géant américain, la compatibilité mobile des sites web sera encore plus prise en compte dans les résultats des SERP sur mobile. Donc, il devient clair qu’avoir un site « mobile friendly » est une nécessité. Le nombre de recherche sur mobile augmentant chaque année, ne pas avoir un site adapté aux mobiles serait peu recommandé ! Il est donc possible qu’à partir de mai les sites ne disposant pas d’AMP ou n’ayant pas un site adapté au mobile voient leur trafic et leurs positions (sur mobile bien évidemment) diminués.

Habitués des communiqués de ce genre de la part de Google, on a tendance à dire « ne nous précipitons pas »… mais comme il s’agit de responsive design et qu’en 2016 il est plus que temps de s’y mettre (pas pour faire plaisir à Google mais pour le confort de ses visiteurs), il faut sauter le pas !

Penguin

penguin-158551_960_720En parlant d’annonce de la part de Google, celle sur l’arrivée de Penguin-en-temps-réel se fait attendre. Annoncée pour le premier trimestre 2016, aucun communiqué n’a pour l’instant été publié.

Pour rappel, cet algorithme de Google pénalise les sites de respectant pas ses consignes en termes de référencement naturel (optimisation de site, backlinks, etc.). Sorti en 2012, celui-ci a connu plusieurs évolutions.

Celle devant arriver cette année devrait être assez importante vu son principe de temps réel. Le principe du temps réel devrait permettre de voir plus rapidement si le site est pénalisé par Penguin. De même dans le sens inverse, les modifications faites pour ne plus être pénalisé par Google seraient plus rapidement prises en compte (le temps que Google repasse sur le site en question). La fin du trimestre approchant, nous suivrons donc les éventuelles communications de Google.

L’info « c’était pas déjà fini ? »

Nouveau rebondissement sur le PageRank de Google ! La fin de la mise à jour de l’indicateur, déjà annoncé en 2013, a été définitivement officialisée par Google. La firme de Mountain View a indiqué que l’indicateur ne serait plus jamais mis à jour et qu’il disparaitra de la ToolBar Google. Pour connaître la popularité d’une page aujourd’hui, plusieurs sites ont mis au point leur propre indicateur pour donner une idée de la qualité d’une page web.

En sommes, ceci n’est pas vraiment une grande nouvelle et ne chamboulera personne. Comme chacun le sait, il s’agit uniquement de la fin de l’indicateur PUBLIC. Google continue de mettre à jour son PageRank mais seulement en interne.

Spam Referrer et Analytics

Google Analytics spam

Sites Spam Referrer

Gros problèmes pour les personnes utilisant Google Analytics, jusqu’à maintenant il arrivait très régulièrement que les données proposées par l’outil soient entachées de faux liens/sites (souvent russes). Vous retrouvant ainsi avec un taux de rebond bien plus important qu’à l’accoutumé, un nombre de visite gonflé, etc. Seule solution : créer des filtres pour exclure ces données des rapports. Gros inconvénient, il faut continuellement veiller au grain car le nombre de « Spam Referrer » ne cesse d’augmenter.

Or il semblerait que depuis début février Google exclue de lui-même ces sites non pertinents. Pas de communiqué officiel pour l’instant, mais il est possible que Google ait enfin pris en compte les nombreuses demandes pour supprimer ces informations qui polluent les rapports d’activités. Reste à savoir si de nouveaux robots ne réussiront pas à déjouer les filtres de Google. Comme le lait sur le feu, il vaut mieux veiller au grain et continuer de vérifier les sites référents des rapports Analytics.

Beaucoup d’actualités donc en ce début d’année ! Entre communication officielle et découvertes des webmasters, Google ne cesse de modifier son moteur de recherche et ses outils.

L’importance de réfléchir à une stratégie SEO avant de lancer son site web

Souvent la problématique internet d’une entreprise qui se lance va être réfléchie en 2 temps :

1) Faire un bon site

2) Rendre ce site visible

Il est vrai que ces deux aspects sont différents, cependant, les décorréler complètement serait une erreur. Alors comment marier ces 2 aspects ? Pourquoi réfléchir à une stratégie SEO avant de lancer son site web ?

Lire la suite

Notre top 5 des stratégies de visibilité pour les sites web

Aujourd’hui beaucoup de prospects ou clients arrivent avec une vision confuse des différentes façons de faire connaître leur site internet. Cet article choisit 5 stratégies de visibilité différentes mais applicables en synergie (c’est à dire que l’une peut profiter à l’autre et que toutes ensembles, elles sont plus fortes que leur simple juxtaposition) : référencement,  mailing, publicité communautaire, réseaux sociaux et publicité payante,.

Lire la suite

Découvrez ce qu’est le black hat

Référencement : intéressons-nous au côté obscur de la force.

Vous êtes un adepte de la lecture des forums gentils ? On vous y a expliqué l’intérêt de produire du contenu, d’obtenir de jolis backlinks « naturels etc… » ? Bien, maintenant dans ce monde enchanté, imaginez une ombre encapuchée qui arrive avec une grande faux et se met à massacrer les bisounours ! Et bien c’est ça le Black Hat !

Lire la suite

Bref… on a créé Echangeo, une plateforme de référencement !

Bref, on a créé Echangeo : un espace d’échange SEO pour les webmasters et agences web

Depuis un long moment, déjà 2 mois avant la sortie de Pingouin, je me demandais comment obtenir de bons backlinks pour les différents sites clients. Je trouvais trop systématique le recours aux annuaires, communiqués de presse et blogs. J’avais donc l’idée d’améliorer le système de netlinking inter pros, à travers une plateforme d’échange. Un véritable outil, mieux que la traditionnelle section des forums… L’embryon d’Echangeo était né.

Lire la suite

Google peut freiner le SEO avec le paramètre Schrödinger

Le paramètre Schrödinger : comment détruire une science empirique?

Depuis l’apparition du filtre pingouin, pas mal de SEO ont tremblé. De colère, d’inquiétude, de dépit… d’autres ne sont pas touchés ou encore mènent l’enquête. Parmi mes lectures, je suis tombé sur un topic de Gasy qui a fini de me conforter dans mon opinion : Google a introduit Schrödinger dans l’équation.

Lire la suite

Quid de la suppression des sources de backlinks pénalisées

Un avis sur la suppression des backlinks depuis des sources pénalisées

Depuis l’apparition du filtre pingouin, beaucoup font la chasse aux BL sur les communiqués de presse et autres sources explicitement pénalisées. Mais avant de partir en chasse, il y a une question que j’aurais aimé voir réglée : Les mauvais BL ont-ils été simplement pondérés (voire rendu égal à zéro) ou sont-ils carrément considérés comme toxiques?

Lire la suite

Le référencement responsable ou le seo spam: le quid du filtre Google Pingouin

Le filtre Google Pingouin : une remise en cause totale du système SEO… ou pas…

Depuis des années les agences web proposent du référencement à leurs clients. Derrière ce mot, on peut dénoter un objectif commun : placer le client en tête des résultats des recherches naturelles sur les moteurs (marché dont Google possède environ 90% des parts). En revanche quand on aborde la question des moyens mis en oeuvre, on trouve à peu près tout et n’importe quoi.
Certaines agences sont complètement arrivistes. Elles utilisent des moyens détournés comme le spam (exemple : faire un site web de milliers de page pour un restaurant, dont certaines pages ne sont que des liens internes, ceci dans le but de tromper les moteurs de recherche sur le contenu du site). Pendant des années ces agences ont eu de beaux résultats, même si elles utilisaient du Black Hat, c’est à dire une forme de « triche » si on considère que Google peut dicter des règles de bonnes conduite. Aujourd’hui, le filtre Google pingouin, est censé remettre ces pratiques en cause, mais il risque aussi de jeter bébé avec l’eau du bain. Bilan et opinion personnelle dans cet article de Johan Giusti.

Lire la suite