Marketing Viral

Je publie ici l’ancienne page Winsiders consacrée au marketing viral. Bien que nous toujours capable (et impatient) de proposer une vidéo en marketing viral à nos clients, force est de constater que cette prestation ne constitue pas le coeur de notre activité. En tout cas, les contenus présents pourront sans doute aider les uns et les autres dans leur questionnement, aussi nous ne supprimons pas la page complètement. Bonne lecture.

Quels sont les mails ou vidéos que les gens s’échangent spontanément ? Principalement, ceux au contenu humoristique ou divertissant. Partant de ce constat et avec à disposition les médias sociaux, on comprend pourquoi une vidéo publicitaire drôle diffusée sur Facebook a toutes les chances de se propager de façon virale.

La propagation par le plaisir

Viral… Le mot fait peur. Pourtant, cette nouvelle forme de marketing n’emprunte qu’un seul canal : celui du plaisir de votre public.
Le principe est simple : nous produisons une vidéo plaisante, drole et créative, de sorte qu’elle suscite une émotion positive du public. Nous introduisons la vidéo dans un réseau social influent(Facebook actuellement) puis ce sont ensuite les internautes eux mêmes qui partagent la vidéo avec leur entourage. La vidéo publicitaire se propage ainsi de proche en proche, comme un virus mais dont le symptome serait le rire. Si la vidéo est de qualité, le nombre de visionnage grimpe de façon exponentielle.

Le public touché par ce moyen a un réel pouvoir d’achat. A l’origine Facebook était constitué essentiellement par les moins de 20 ans, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. En passant par ce média vous toucherez majoritairement un public de plus 25ans, et qui possède donc un réel pouvoir d’achat. Par ailleurs, le plaisir retiré de la vidéo bénéficie au message publicitaire qui la suit, vous mettez le public dans une meilleure disposition d’écoute.
Pour diffuser un message qui sera facilement mémorisé, les vidéos que nous concevons ont une morale. Elles se concluent par votre slogan, ou une insertion en rapport à votre enseigne. Ainsi le plaisir retiré de l’histoire se connecte avec la marque et facilite la mémorisation du message publicitaire. Par ailleurs, le public est plus réceptif car vous l’avez détendu tout en le respectant (vous ne monopilisez qu’une minute de sont temps, dont 45 secondes sont constituées par la vidéo drôle).
Enfin, le canal de diffusion emprunté ne rencontre pas « d’hostilité » préalable. Si vous choisissez un format publicitaire dont le spot interrompt la séquence musique à la radio, ou une série à la TV, vous perturbez votre cible dans une activité ludique. Une vidéo virale provient quant à elle d’un des contacts de la cible et le plaisir qu’elle procure est directement lié à la pub. Elle n’est déclenché que par le clic volontaire de l’internaute qui sera donc beaucoup plus concentré sur le message (mieux encore, il ne le zappera pas!)

Il existe un indicateur en marketing traditionnel qui compare l’efficacité publicitaire des différents médias, en prenant en compte la mémorisation du message par le public. C’est le « bêta de Morgensztern ». Les formats vidéos basiques (de type pub 30sec TV) sont 2 fois supérieurs à la presse écrite et 4 fois supérieurs à la radio en terme de mémorisation pure du message. En cas de créativité, de pub drole, ou pour un public concentré comme au cinéma, les scores explosent encore (efficacité comparée multipliée encore par 7 par rapport à la presse et 15 par rapport à la radio).

L’intérêt est donc d’avoir une large audience par le viral et un message mémorisé grâce au bêta des supports vidéos. Cette combinaison permet de jouer dans une catégorie jusqu’alors réservée aux grands… avec un budget de PME.
La vidéo publicitaire est utilisée par de grandes marques plutôt que par des petites entreprises, principalement parce que les coûts de diffusion sont normalement énormes. Par ailleurs, la réalisation d’une telle vidéo est couteuse. Winsiders a donc développé un partenariat avec la société Lunide, qui permet de produire puis de diffuser une vidéo de qualité professionnelle.

Cette vidéo a été réalisée par notre partenaire. En stratégie virale toutefois, le scénario sera humoristique et le format plus court.
Le produit, réalisation et tous frais de diffusion inclus est accessible pour des montants inférieurs à 10 000 euros. Quand on sait que la 1ère diffusion Facebook touche 5 000 personnes, possédant en moyenne 130 contacts chacune susceptible de rediffuser à leur tour la vidéo, on comprend vite quelle audience on peut avoir par cette méthode. Il est également facile d’imaginer son rapport impact/prix.
Par ailleurs, si les supports papiers ou radios vous permettent difficilement de chiffrer l’impact de votre campagne publicitaire, une vidéo virale vous montre ses résultats immédiatement grâce au compteur du nombre de vues de Youtube ou Dailymotion.

Les différentes étapes

Pour réaliser une vidéo virale efficace il y a des étapes clés à respecter : définir un budget de production, écrire un scénario humoristique lié à l’entreprise du client, prévoir son déroulement en termes d’acteurs, de lieux et moyens de tournage qui respecte le budget, réaliser la vidéo, héberger la vidéo puis la diffuser au bon moment sur un média social adapté.