Le référencement est-il toujours rentable ?

C’est une question qui revient souvent, lancinante, dans nos conversations avec les entreprises souhaitant créer ou refondre un site internet. « Une fois que mon site est fait, est-ce que ça vaut le coup de le référencer sur Google ? ». Cet article de blog sera plus court qu’à l’accoutumée, aussi nous irons à l’essentiel.

Sans étude préalable, la seule certitude sur la visibilité sur Google c’est qu’elle a un prix.

Oui, avant d’avoir étudié les mots clés intéressants pour générer une conversion et la force de la concurrence sur ces mots clés, la seule certitude que vous pouvez avoir, c’est que la visibilité ça coûte ! Pour savoir s’il y a une chance que ce soit rentable, votre prestataire doit étudier ( = comprendre) votre activité, trouver les bons mots clés, voir les volumes de recherches mensuels et la force de la concurrence sur les expressions ciblées.

Bon mots clés = Mot clés susceptibles de générer une conversion

Volume de recherches = Nombre de fois où ce mot est tapé sur Google, mensuellement (on voit ainsi si le mot clé est potentiellement générateur de trafic ou non)

Force de la concurrence = en référencement naturel comme en Adwords, le principe est le même. Si vos concurrents sont bons, cela coûte plus cher de les dépasser

 

 

Après étude, la seule façon de savoir s’il y aura un retour sur investissement c’est d’essayer et de mesurer !

Les statistiques sur le potentiel c’est bien, mais la réalité c’est mieux. Et pour ça il faut essayer. Car la transformation du visiteur en client n’est pas entièrement maîtrisée par votre référenceur. Le prestataire, agence web ou indépendant, peut jouer sur :

  • La qualité du trafic entrant (choix des bons mots clés)
  • La quantité du trafic entrant (efficacité du référencement naturel ou des campagnes Adwords)
  • La transformation (en partie, via la qualité de la page de chute sur le site internet, en adéquation avec le mot clé)

Il ne peut pas jouer sur :

  • La maturité de votre marché (produits innovants) ou la conjoncture (bonne ou mauvaise période)
  • Le rapport qualité / prix de votre produit, vos délais de livraison, votre réputation / ancienneté (et tous ces facteurs directement liés à votre performance perçue et qui influencent la décision d’achat)

Donc en cas de pari risqué, un test préalable sur Google Adwords (moins long qu’une stratégie à moyen / long terme en référencement naturel) peut être préférable. Sur 3-4 mois (hors activité saisonnière), il est possible de faire des campagnes ciblées avec mesure des taux de conversions (suivi des appels entrants et du formulaire de contact). Cela donnera une idée ce que peut rapporter un investissement à plus long terme. En tout cas il faut que ce test génère des conversions, ou informe sur un changement positif de stratégie à apporter pour devenir rentable (et il faut alors re-tester dans les nouvelles conditions).

Conclusion

La visibilité est dans la plupart des cas rentable, néanmoins il y a des cas où le coût d’acquisition dépassera les gains et donc, la démarche n’a pas de retour sur investissement (ROI). Ce n’est pas parce que l’absence de ROI n’est pas toujours prédictible, qu’il ne faut rien faire en amont. Une étude préalable est toujours nécessaire pour au moins cerner le potentiel des actions, et si le jeu en vaut peut être la chandelle. Le risque est toujours là, celui de gagner ou celui de perdre, mais il doit être calculé.