Sans de beaux visuels votre site n’est rien

Design, design, vous avez dit design ? Vous les premiers, savez combien vos clients sont sensibles à l’image de marque. L’emballage compte presque autant que le contenu. Avant « d’être un bon », il faudra d’abord avoir l’apparence d’un bon auprès du prospect. Pire après avec le client, l’image de marque a un effet de halo : si elle est puissante elle renforcera une prestation déjà réussie ou alors elle atténuera les légers couacs . C’est injuste, mais on pardonne plus facilement aux belles femmes ou aux beaux garçons, c’est bien connu !

Bref, ayant montré une énième fois que la beauté ça aide, demandons nous ce que c’est justement « le beau », et plus particulièrement sur un site internet.

Le design? Bien sûr, l’harmonie de l’ensemble, les découpages équilibrés, les choix stylistiques modernes, les appels astucieux aux éléments de charte graphique, évidemment, tout cela compte. Mais ce n’est pas tout.

Un beau design ne vous sauvera pas si vous n’avez pas de beaux visuels. Et pour ces derniers, voici les 2 méthodes sur lesquelles vous pouvez jouer.

Réaliser des photos ou des vidéos pour votre site en faisant appel à un professionnel

C’est en quelque sorte le nec plus ultra. En traitant la problématique des visuels de votre site comme s’il s’agissait d’oeuvres artistiques en elles mêmes, vous rassemblerez 2 forces de frappe différenciatrices par rapport à votre concurrence :

  • Valorisation qualité

    En jouant sur les lumières, le flou et le net, les filtres, les angles, un photographe professionnel valorise ce qu’il prend en photo comme jamais un amateur ne pourrait le faire.

  • Identité

    Vos propres visuels (vos équipes, vos produits, vos réalisations) présentent un caractère identitaire beaucoup plus fort que les visuels que vous pouvez acheter sur internet dans les banques d’images. L’environnement parle plus que vous ne l’imaginez (végétation régionale, architecture locale, bureaux de votre entreprise qu’un prospect sera amené à revoir s’il la visite). Ensuite, un contenu unique ne risque pas de se retrouver aussi chez votre concurrent (contrairement à la photo classique de l’opératrice casquée sur votre page contact).

Ces raisons expliquent par exemple pourquoi sur les sites de groupe ou dans le secteur du luxe nous ne voulons pas utiliser à l’agence des visuels achetés. Systématiquement nous faisons appel à un photographe ou caméraman professionnel (avec une plutôt une orientation artistique cinéma) pour réaliser les visuels des clients.

Evidemment, ne nous le cachons pas, les budgets ne sont pas les mêmes. Les prestations photos professionnelles et encore plus dans le cas de la vidéo, ne sont pas accessibles à toutes les TPE/PME. Mais dans le cadre de projets de com’ aboutis c’est une grave erreur de ne pas consacrer un pourcentage du budget à la partie support.

Acheter des photos dans les banques d’images spécialisées

La solution intermédiaire dans l’acquisition de visuels reste l’achat en banque d’images. Vous connaissez les classiques Fotolia, iStock, 123RF, il y a aussi d’autres acteurs plus récents ou moins connus commeDepositphotos, le principe restant le même : vous achetez des crédits pour ensuite les dépenser en acquisition d’images. Vous disposez alors du droit d’utiliser la photo achetée sur votre site internet (ou sur un autre support unique). Parfois vous pourrez trouver des photos difficilement réalisables par vous même ou un pro (vue aérienne, photos de groupe humain en situation professionnelle, phénomène naturel exceptionnel) mais souvent si nous y avons recours à l’agence, c’est pour coller aux budgets clients.

La banque d’image reste en tout cas une solution légale pour utiliser un visuel (à l’inverse de la recherche Google Images sans filtre où certaines boîtes, par ignorance de la loi ou flemme viennent se servir pour alimenter leur site) et avec un budget correct (de 2 à 10€ la photo de grandes dimensions).

Notons aussi qu’il existe des outils de recherche d’images libres de droits et exploitables gratuitement (même dans un but commercial). Google Images avec les bons filtres peut permettre de les trouver (même si elles sont rares), de même que des plateformes comme Flickr.

Parenthèse sur les questions de budget

Quand on compare la demi-journée photographe à 400€ HT et la photo à 1 crédit de la banque d’image (soit environ 1,30€) on peut se dire que l’écart est net entre l’une et l’autre prestation en termes de prix. Oui mais attention cependant à rééquilibrer la comparaison en incluant les tailles des photos. L’utilisation d’écrans à large résolution dans le public, nécessite sur les sites internet responsive (c’est à dire dont les supports photos et autres vont s’adapter par étirement,contraction ou réorganisation à l’écran de l’internaute) de fournir des photos en grandes tailles. Par conséquent sur les banques d’images, où on paye en fonction de la taille de la photo, on sera plutôt sur un budget autour de 7 crédits par photo (on approche donc de 10€ par photo). Si site web nécessite, entre le slider d’accueil et les photos d’illustrations profondes, une vingtaine d’images, on est déjà sur un budget de 200€ soit un demi photographe. La question du budget reste donc de moins en moins tranchée si on s’en réfère au modèle de tarification actuel des banques d’images.

Conclusion

Sur le site internet de votre entreprise, vous avez parfois la casquette d’un vendeur d’images de vos prestations avant celle d’un vendeur de vos prestations en elles-mêmes ! L’investissement dans des supports photos et vidéos de qualité reste donc primordial surtout si vous vendez des produits de luxe ou des prestations positionnées sur la qualité supérieure de leur segment.